Centre de Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles

L’apparition des Centres de Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles est en lien avec un contexte de préoccupation grandissante de la société tant vis-à-vis des auteurs que des victimes. La prise en charge des auteurs de violences sexuelles s’impose comme une nécessite et met à jour des spécificités.

Depuis les années 70, se développent des recherches dans ce domaine mais les connaissances cliniques restent limitées.

La Fédération Française de Psychiatrie lors de sa conférence de consensus en 2001 met en avant l’urgence d’une réflexion sur la notion de prise en charge.

Un rassemblement des données et une coordination de celles-ci permettent alors d’initier un travail de partenariat entre la santé, le monde sanitaire et judiciaire.

Différents textes précisent le cadre et les modalités de fonctionnement des Centres Ressources.

Ainsi on retient :

- Le texte législatif du 17 juin 1998 sur la prévention et la répression des infractions sexuelles,

- Une réglementation de mai 2000,

- La conférence de consensus,

- Le plan psychiatrie et santé mentale 2005-2008,

- Et enfin, la circulaire DHOS du 13 avril 2006 relative aux Centres Ressources qui précise leurs missions et leurs objectifs :

 - En les considérant comme un lieu de soutien et de recours pour les praticiens et les équipes de proximité,

 - Permettant de promouvoir le développement et de mettre en relation les équipes soignantes et les professionnels impliqués,

 - Proposant des formations,

 - Offrant des bases documentaires regroupant ouvrages et textes sur le sujet et les mettant à disposition,

 - Impulsant et diffusant la recherche,

 - Evaluant les pratiques professionnelles,

 - Développant les axes de prévention.

Aujourd’hui, les Centres Ressources couvrent le territoire et une Fédération des CRIAVS a vu le jour.